Kente weaving in Ghana

Le certificat interational de vaccination contre la fièvre jaune est demandé en arrivant au Ghana.  Donc tous les nationaux agés plus d’un an doivent être vaccinés.

Selon les instructions de l’OMS publiées en 1973, le certificat de vaccination contre le cholera n’est plus une condition d’entrée au Ghana.  Mais le cholera existe dans certains quartiers du pays.  Donc on doit prendre des precautions.

Pendant toute l’année, il y a du paludisme dans les villages et les zones urbaines. La résistance contre le  Chloroquine est cofirmée.

Il est conseillé de vacciner contre la fièvre typhoide
Les visiteurs sont conseillés d’acheter de l’eau en bouteille.

Le lait cru doit être  bouilli. Il est conseillé de prendre de lait en poudre ou entier.  Il faut préparer votre repas avec de l’eau fraiche. Evitez les produits laitiers préparés du lait cru.  Il faut bien préparer les viandes et poissons avant de les manger.  Le porc, la salade et la mayonnaise peuvent être dangereux. Les légumes doivent être bien préparés et les fruits pelés.

D’autres risques:

Les maladies de la diarrhée comme giardiase, la fièvre typhoide sont nombreuses.  Il y a la bilharziose (schistosomiase).   Evitez de nager dans l’eau fraiche, les piscines chlorées et bien entretenues sont bonnes

L’assurance:

L’assurance maladie est importante, surtout pour la couverture de l’évacuation urgente. Les centres médicaux se trouvent dans toutes les grandes cités et villes mais les centres medicaux dans les zones rurales ne fonctionent pas bien et les services d’urgences sont limités. Il est conseillé d’avoir L’assurance santé et doit couvrir l’évacuation médicale.